ÉDITION DÉFINITIVE DE 1941, AVEC INTRODUCTION D’EDWARD BACH.

ouvrage libre de Droits (version originale pdf)

Ce travail de guérison a été effectué, publié et distribué gratuitement pour que des gens comme vous puissent s’auto-aider, en cas de maladie ou pour rester fort et en bonne santé.

Edward Bach, le 24 septembre 1936

INTRODUCTION

Ce système de remède est le plus parfait qui a jamais été donné à l’Humanité de mémoire vivante. Il a le pouvoir de guérir la maladie et dans sa simplicité, il peut être utilisé dans le ménage.

C’est sa simplicité, en combinaison avec ses effets de guérison générale, qui est tellement merveilleuse.

Aucun besoin de sciences ou de connaissances autres que les méthodes simples décrites ici; et ceux qui auront le plus de bénéfices de ce cadeau que Dieu nous a envoyé seront ceux qui le gardent aussi pur qu’il est; libre de la science, libre des théories, car dans la Nature tout est simple. Ce système de guérison, qui nous a Divinement été révélé, montre que ce sont nos peurs, nos soucis, notre anxiété et des sentiments de ce genre qui ouvrent la porte à l’invasion de la maladie.

Donc en traitant nos peurs, nos soucis, nos problèmes et tout cela, nous nous libérons non seulement de la maladie, mais en plus les Plantes que la Grace du Créateur nous a apportées, enlèvent également nos peurs et soucis et nous laissent plus heureux, mieux en nous-mêmes.

Comme les Plantes guérissent nos peurs, nos anxiétés, nos soucis, nos fautes et nos échecs, c’est ceux-ci que nous devons chercher et la maladie, peu importe laquelle, nous quittera.
C’est à peu près tout ce qu’il y a à dire car l’esprit compréhensif saura tout ceci.

Qu’il puisse y avoir suffisamment de gens ayant l’esprit compréhensif, non entravés par la mode de la science, pour utiliser ces cadeaux de Dieu afin de soulager et bénir les gens de leur entourage.

Donc, derrière toute forme de maladie, il y a nos peurs, nos anxiétés, nos avidités, nos goûts et dégoûts.

Cherchons-les pour les guérir et en les guérissant, la maladie dont nous souffrons partira.

Aussi longtemps qu’on puisse se souvenir, on sait que la Providence a prévu le nécessaire dans la Nature pour prévenir et guérir la maladie, par la forme de plantes et arbres divinement enrichis.

Les remèdes de la Nature présentés dans ce livre ont prouvé qu’ils sont plus élevés que les autres dans leur travail de grâce et qu’ils ont reçu le pouvoir de guérir tout type de maladie et de souffrance.

Quand on traite des cas avec ces remèdes, on ne tient pas compte de la nature de la maladie. C’est l’individu qui est traité, et plus il va mieux, plus la maladie disparait, repoussée par l’amélioration de sa santé.


Tout le monde sait qu’une même maladie peut avoir des effets différents sur différentes personnes; c’est les effets qu’il faut traiter parce qu’ils nous guident vers la vraie cause.

Comme l’esprit est la partie la plus délicate et sensible du corps, il montre l’apparition et le cours de la maladie beaucoup plus clairement que le corps. Ainsi on choisit l’aspect de l’esprit comme guide pour choisir le ou les remèdes nécessaires.

Quand on est malade, il y a un changement d’humeur par rapport à la vie ordinaire et si l’on observe, on peut constater ce changement souvent avant, parfois même longtemps avant l’apparition de la maladie et en le traitant, on peut éviter la maladie d’apparaître.

Quand la maladie a été là depuis un certain temps, c’est à nouveau l’humeur du malade qui guidera au remède approprié. Ne faites pas attention à la maladie. Pensez seulement au point de vue que la personne en souffrance a sur la vie.

Trente-huit états différents ont été décrits simplement: il ne devrait y avoir aucun problème, que ce soit pour soi-même ou pour quelqu’un d’autre, à trouver l’état ou le mélange d’états présents et donc à donner les remèdes nécessaires pour réaliser une guérison.

Le titre, Les Douze guérisseurs, a été retenu pour ce livre, comme il était familier à beaucoup de lecteurs.
(Note Floribach: les premières éditions connues sous le nom « les 12 guérisseurs » avaient eu un tel succès qu’Edward Bach hésitait à en changer le nom )


Le soulagement des souffrances était tellement évident et bénéfique, même quand il y avait seulement douze remèdes, qu’il fallait attirer l’attention du public dessus à l’époque, sans attendre de découvrir les autres vingt-six qui complètent la série. Les douze originaux ont été marqués par un astérisque.


LES REMÈDES et les motifs d’utilisation de chacun


LES 38 REMÈDES sont classés dans les7 GROUPES suivants

POUR LA PEUR.
POUR L’INCERTITUDE.
POUR LE MANQUE D’INTÉRÊT POUR LE PRÉSENT.
POUR LA SOLITUDE.
POUR L’HYPERSENSIBILITÉ AUX INFLUENCES ET AUX IDÉES.
POUR L’ABATTEMENT OU LE DÉSESPOIR.
POUR LA PRÉOCCUPATION EXCESSIVE DU BIEN-ÊTRE DES AUTRES.


POUR CEUX QUI ONT PEUR

*ROCK ROSE (Hélianthème)

Le remède de secours. Le remède d’urgence pour les situations où il semble n’y avoir aucun espoir. En cas d’accident ou de maladie soudaine ou quand le patient est vraiment effrayé ou terrifié ou si son état est assez grave pour inspirer une grande crainte à son entourage. Si le patient est inconscient, on peut lui humecter les lèvres avec le remède. Il peut être nécessaire d’ajouter d’autres remèdes, par exemple Clematite s’il y a évanouissement, ce qui est un état de sommeil profond; Agrimoine s’il est torturé, etc.

*MIMULUS (Muscade)

Peur des choses du monde, maladie, douleur, accidents, pauvreté, peur du noir, d’être seul, de la malchance. Les peurs de la vie quotidienne. Ces personnes portent leurs craintes secrètement et en silence, elles n’en parlent pas ouvertement aux autres.


CHERRY PLUM (Prunier myrobolan)

Peur d’avoir l’esprit trop tendu, de perdre la raison, de faire des choses épouvantables et redoutées, que l’on ne souhaite pas et dont on sait qu’elles sont mauvaises, mais on a malgré tout l’idée et l’impulsion de les faire.

ASPEN (Tremble)

Des peurs vagues et inconnues, sans raison ou explication. Pourtant, le patient peut être terrifié par quelque chose de terrible sur le point d’arriver, sans qu’il ne sache quoi. Ces craintes vagues et inexplicables peuvent le hanter de nuit ou de jour. Ceux qui en souffrent craignent souvent de parler de leur trouble aux autres.

RED CHESTNUT (Marronnier rouge)

Pour ceux qui trouvent difficile de ne pas s’inquiéter pour les autres. Souvent, ils ne se font plus de souci pour eux-mêmes, mais ils peuvent souffrir beaucoup pour ceux qu’ils aiment, s’attendant fréquemment à ce que quelque malheur leur arrive.


POUR CEUX QUI SOUFFRENT L’INCERTITUDE

*CERATO (Plumbago)

Ceux qui n’ont pas assez de confiance en eux-mêmes pour prendre leurs propres décisions. Ils demandent constamment l’avis des autres et sont souvent mal orientés.

*SCLERANTHUS (Alène)

Ceux qui souffrent beaucoup de ne pouvoir choisir entre deux choses, d’abord c’est l’une qui semble la bonne et puis c’est l’autre. Ce sont généralement des gens tranquilles, qui portent seuls leur difficulté, étant peu enclins à en parler avec les autres.

*GENTIAN (Gentiane amarelle)

Ceux qui se découragent facilement. Même s’ils progressent bien dans leur maladie ou leurs affaires quotidiennes, tout petit retard ou obstacle au progrès les fait douter et les décourage rapidement.

GORSE (Ajonc)

Une perte d’espoir très profonde, ils ont abandonné la croyance que quelque chose puisse être fait pour eux. Se laissant convaincre ou pour faire plaisir aux autres, ils essayeront peut-être différents traitements, mais en continuant à assurer leur entourage qu’il y a si peu d’espoir de soulagement.

HORNBEAM (Charme commun)

Pour ceux qui ne se sentent pas assez forts, mentalement ou physiquement, pour porter le fardeau de la vie qui leur est imposé; les affaires de la vie quotidienne leur semblent trop pour qu’ils puissent les réaliser, bien qu’ils arrivent généralement à exécuter leur tâche. Pour ceux qui croient qu’une partie de leur esprit ou de leur corps a besoin d’être fortifiée avant de pouvoir s’acquitter aisément de leur travail.

WILD OAT (Folle avoine)

Ceux qui sont ambitieux et veulent faire quelque chose d’importance dans la vie, qui désirent avoir beaucoup d’expérience et jouir de tout ce qui est possible pour eux, de vivre la vie pleinement. Leur difficulté est de savoir quelle activité choisir; bien que leurs ambitions soient fortes, ils n’arrivent pas à déterminer ce qui les attire par dessus tout. Ceci peut causer du retard et de l’insatisfaction.

MANQUE D’INTÉRÊT DANS LE PRÉSENT

*CLEMATIS (Clématite)

Ceux qui sont rêveurs, endormis, somnolents, sans grand intérêt dans la vie. Des gens calmes, pas vraiment heureux dans leur situation actuelle, vivant plus dans le futur que dans le présent; vivant dans l’espoir de temps plus heureux où leurs idéaux pourront se réaliser. Quand ils sont malades, certains font peu ou pas d’efforts pour aller mieux et dans certains cas, ils peuvent même attendre la mort, espérant des temps meilleurs; ou peut-être,de revoir un bien-aimé qu’ils ont perdu.

HONEYSUCKLE (Chèvrefeuille)


Ceux qui vivent beaucoup dans le passé, peut-être un temps de grand bonheur, ou des souvenirs d’un ami perdu, ou des ambitions qui ne se sont pas réalisées. Ils ne s’attendent pas à retrouver un bonheur aussi grand que celui qu’ils ont connu.

WILD ROSE (Églantine, fleur de l’Églantier)

Ceux qui sans raison apparemment suffisante se résignent à tout ce qui arrive et glissent simplement à travers la vie, la prenant comme elle est, sans aucun effort pour améliorer les choses et trouver de la joie. Ils se sont rendus à la bataille de la vie sans se plaindre.

OLIVE (Olivier)

Ceux qui ont beaucoup souffert mentalement ou physiquement et sont si épuisés et las qu’ils ont le sentiment de ne plus avoir la force de faire un quelconque effort. La vie quotidienne pour eux est dure, sans plaisir.

WHITE CHESTNUT (Fleur de marronnier blanc)

Pour ceux qui ne peuvent empêcher d’entrer dans leur esprit des pensées, idées et arguments qu’ils ne désirent pas. Ceci arrive généralement quand l’intérêt du moment n’est pas assez fort pour emplir leur esprit.Des pensées qui causent du souci et qui restent, ou qui, si elles disparaissent un moment, reviendront. Elles semblent tourner en rond et provoquent une torture mentale.La présence de ces pensées déplaisantes chasse la paix et empêche de penser seulement au travail ou au plaisir de la journée.

MUSTARD (Moutarde sauvage)


Ceux qui sont sujets à des moments sombres ou même de désespoir, comme si un nuage noir et froid au-dessus d’eux leur cachait la lumière et la joie de vivre. Il peut être impossible de donner une raison ou explication à de telles crises.Dans de telles circonstances, il est presque impossible de paraître heureux ou gai.

CHESTNUT BUD (Bourgeons de marronnier)

Pour ceux qui ne profitent pas pleinement de l’observation et de l’expérience et qui prennent plus de temps que les autres pour apprendre les leçons de la vie quotidienne.
Alors qu’une seule expérience serait suffisante pour certains, ces personnes éprouvent le besoin d’en avoir plus, parfois plusieurs, avant que la leçon soit apprise. Ils se voient donc obligés, à regret, de refaire la même erreur à différentes occasions, alors qu’une seule fois aurait suffit, ou que l’observation des autres aurait même pu leur épargner cette faute là.


SOLITUDE

*WATER VIOLET (Violette d’eau)

Pour ceux qui, en bonne santé ou malades, aiment être seuls. Des gens très tranquilles, qui se déplacent sans bruit, parlent peu et doucement. Très indépendants, capables et ne comptant que sur eux-mêmes. L’opinion des autres ne les touche guère. Ils sont distants, laissent les gens en paix et vont leur propre chemin. Souvent doués et talentueux. Leur paix et leur calme sont une bénédiction pour ceux qui les entourent.

*IMPATIENS (Impatiens)

Ceux qui sont vifs d’esprit et d’action et qui veulent que toutes choses soient faites sans hésitation ni retard. Quand ils sont malades, ils sont pressés d’aller mieux. Ils trouvent très difficile d’être patient avec des personnes lentes, puisqu’ils considèrent que c’est une erreur et une perte de temps et ils vont tenter de rendre ces personnes plus rapides par tous les moyens. Souvent, ils préfèrent travailler et penser seuls de façon à pouvoir faire les choses à leur propre rythme.

HEATHER (Bruyère)

Ceux qui recherchent constamment la compagnie de toute personne disponible, car ils trouvent nécessaire de parler de leurs affaires personnelles avec les autres, peu importe avec qui. Ils sont très malheureux s’ils doivent rester seuls un certain temps.


TROP GRANDE SENSIBILITÉ AUX INFLUENCES ET IDÉES


*AGRIMONY (Aigremoine)

Les personnes joviales, gaies, pleines d’humour, qui aiment la paix et que les discussions ou disputes affligent tant qu’afin de les éviter, elles sont prêtes à renoncer à beaucoup. Bien que généralement elles aient des problèmes et soient tourmentées, agitées et inquiètes mentalement ou physiquement, elles cachent leurs soucis derrière l’humour et les plaisanteries et sont considérées comme de très bons amis à fréquenter. Elles abusent souvent de l’alcool ou des drogues, pour se stimuler et s’aider à supporter leurs épreuves avec bonne humeur.

*CENTAURY (Centaurée)

Des gens gentils, calmes, doux, qui sont trop enclins à rendre service aux autres. Ils vont au-delà de leurs forces dans leurs efforts. Ils sont si désireux d’aider qu’ils deviennent des serviteurs plus que des aides bénévoles. Leur bonne nature les entraine à faire plus que leur part de travail et ce faisant, ils peuvent négliger leur propre mission particulière dans la vie.

WALNUT (Noyer commun)

Pour ceux qui ont des idéaux et ambitions bien définis dans la vie et les réalisent, mais qui en de rares occasions sont tentés de se laisser détourner de leurs propres idées, de leurs buts et de leur travail par l’enthousiasme, les convictions ou les fortes opinions des autres.Le remède donne constance et protection contre les influences extérieures.

HOLLY (Houx)

Pour ceux qui sont parfois assaillis par des pensées telles que la jalousie, l’envie, la vengeance, la suspicion. Pour les différentes formes de contrariété. Ils peuvent souffrir beaucoup en eux-mêmes, alors qu‘il n’y a aucune cause réelle à leur malheur.


POUR L’ ABATTEMENT OU LE DÉSESPOIR


LARCH (Mélèze)

Pour ceux qui ne se considèrent pas aussi bons ou capables que ceux qui les entourent, qui s’attendent à l’échec, qui ont le sentiment qu’ils ne réussiront jamais et donc ne font pas de tentative ou ne font pas d’efforts suffisants pour réussir.

PINE (Pin sylvestre)

Pour ceux qui se font des reproches. Même quand ils réussissent, ils pensent qu’ils auraient pu faire mieux et ne sont jamais satisfaits de leurs efforts ou des résultats. Ils travaillent dur et souffrent beaucoup des fautes qu’ils s’attribuent. S’il y a une erreur, elle est parfois attribuable à un autre; ils n’en revendiquent pas moins la responsabilité.

ELM (Orme champêtre)

Ceux qui font du bon travail, qui suivent leur vocation dans la vie et espèrent faire quelque chose d’importance, ceci souvent pour le bien de l’humanité. Par moments ils peuvent connaître des périodes de dépression, quand ils sentent que la tâche qu’ils ont entreprise est trop difficile et hors du pouvoir d’un être humain.

SWEET CHESTNUT (Châtaignier)

Pour ces moments que certaines personnes vivent où l’angoisse est si grande qu’elle semble insupportable. Quand l’esprit ou le corps se sent comme s’il était arrivé à l’extrême limite de son endurance et qu’il doit maintenant se rendre. Quand il semble ne rien rester d’autre à envisager que la destruction et l’anéantissement.

STAR OF BETHLÉEM (ornithogale en ombelle)

Pour ceux qui sont en grande détresse dans des conditions qui, pour un certain temps, leur causent un grand chagrin. Le choc d’une nouvelle grave, la perte d’un être cher, l’effroi après un accident et ainsi de suite. A ceux qui, pour un temps, refusent d’être consolés, ce remède apporte du réconfort.

WILLOW (Saule)

Pour ceux qui ont souffert de l’adversité ou de l’infortune et trouvent cela difficile à accepter sans plainte ou ressentiment, car ils jugent surtout la vie d’après le succès qu’elle apporte. Ils sentent qu’ils n’ont pas mérité une si grande épreuve, que c’était injuste, et ils s’aigrissent. Souvent, ils sont moins actifs et ont moins d’intérêt pour les choses de la vie dont ils profitaient auparavant.

OAK (Chêne pédonculé)

Pour ceux qui luttent et se battent avec force pour se rétablir ou faire face aux choses du quotidien. Ils continueront d’essayer une chose après l’autre, même si leur cas peut paraître désespéré. Ils continueront à se battre. Ils sont mécontents d’eux-mêmes si la maladie les empêche de faire leur devoir ou d’aider les autres. Ce sont des gens courageux, qui se battent contre de grandes difficultés, sans perdre espoir et sans diminuer leurs efforts.

CRAB APPLE (Pommier sauvage)

Ceci est le remède de purification. Pour ceux qui se sentent comme s’il y avait quelque chose de pas très net en eux-mêmes. Souvent c’est quelque chose de faible importance en apparence; dans d’autres cas il peut y avoir une affection plus grave qui est quasi ignorée face à cette seule chose sur laquelle ils se concentrent. Dans les deux cas, ils sont soucieux de se libérer de cette chose particulière qui est la plus importante à leurs yeux, et pour laquelle il leur semble si essentiel de trouver un remède. Ils sont abattus quand le traitement échoue. Étant un nettoyant, ce remède purifie les plaies si le patient a des raisons de croire que quelque poison y est entré qui doit en être expulsé

SOUCI EXCESSIF DU BIEN-ÊTRE D’AUTRUI

*CHICORY (Chicorée sauvage)

Ceux qui sont très attentifs aux besoins des autres. Ils ont tendance à prendre soin de façon exagérée des enfants, parents, amis, trouvant toujours quelque chose à rectifier. Ils corrigent continuellement ce qu’ils considèrent comme faux et prennent plaisir à agir ainsi. Ils désirent que ceux dont ils s’occupent soient près d’eux.

*VERVAIN (Verveine)

Ceux qui ont des principes et des idées bien arrêtées, qu’ils assurent être justes et dont ils changent très rarement. Leur grand désir est de convertir tous ceux qui les entourent à leur propre point de vue sur la vie. Ils ont une volonté forte et beaucoup de courage quand ils sont convaincus de ce qu’ils désirent enseigner. Malades, ils luttent longtemps encore alors que beaucoup auraient déjà renoncé à leurs fonctions.

VINE (Vigne)

Des gens très capables, convaincus de leurs capacités, assurés de réussir. Étant si affirmés, ils pensent que les autres auraient intérêt à se laisser persuader de faire les choses comme eux-mêmes les font ou comme ils sont certains qu’elles doivent être faites. Même malades, ils commandent ceux qui les soignent. Ils peuvent être de grande valeur dans les cas d’urgence.

BEECH (Hêtre)

Pour ceux qui ressentent le besoin de voir plus de bien et de beauté dans tout ce qui les entoure. Et bien que beaucoup de choses leur paraissent mauvaises, être capables de percevoir le bien intérieur grandissant. Afin de pouvoir être plus tolérant, indulgent et compréhensif envers les différentes voies empruntés par chaque individu et chaque chose pour atteindre sa propre perfection finale.

ROCK WATER (Eau de Roche)

Ceux qui sont très stricts dans leur façon de vivre; ils se refusent beaucoup des joies et plaisirs de la vie parce qu’ils considèrent que cela pourrait interférer avec leur travail. Ils sont des maîtres durs pour eux-mêmes. Ils veulent être sains, forts et actifs et feront tout ce qu’ils croient nécessaire pour le rester. Ils espèrent être un exemple intéressant pour les autres afin qu’il puissent suivre leurs idées et ainsi s’améliorer.


MÉTHODES DE DOSAGE

Tous ces remèdes sont purs et inoffensifs. Il n’y a aucun danger de donner trop ou trop souvent, mais il suffit de très petites quantités pour agir comme une dose. Si un remède s’avère ne pas être le bon pour un certain cas, il ne fera cependant pas de mal.

Pour la préparation, prenez environ deux gouttes de la bouteille de réserve et mettez-les dans un petit flacon presque rempli d’eau. Pour le garder un certain temps, on y ajoute un peu de brandy comme agent conservateur. Ce flacon est utilisé pour donner des doses et il suffit juste d’en prendre quelques gouttes dans un verre d’eau, de lait ou de quelque façon qui vous convient.

En cas d’urgence, on peut donner des doses régulièrement avec quelques minutes d’intervalle jusqu’à amélioration; dans des cas graves, environ toutes les demi-heures; dans des cas chroniques tous les deux ou trois heures ou plus souvent si le patient en sent le besoin.

Pour les gens inconscients, il faut régulièrement humidifier les lèvres. S’il y a une douleur, raideur, inflammation ou autre problème local, on doit en plus appliquer une lotion. Mettez quelques gouttes du flacon dans un bol d’eau et trempez-y un morceau de tissu pour en couvrir la partie affectée; si nécessaire, on peut le retremper de temps en temps pour le garder mouillé. Il peut parfois être utile d’éponger ou baigner dans de l’eau à laquelle sont ajoutées quelques gouttes des remèdes.

MÉTHODE DE PRÉPARATION

Ces remèdes sont préparés en utilisant deux méthodes.

MÉTHODE D’ENSOLEILLEMENT

On utilise un bol en verre fin rempli presque complètement d’eau aussi pure qu’on puisse trouver, si possible d’une source dans les environs.

On coupe les fleurs de la plante et les laisse flotter sur l’eau de façon à la recouvrir.

On laisse le bol au soleil pendant trois ou quatre heures, ou moins longtemps si jamais les fleurs semblent commencer à faner.

On sort les fleurs délicatement de l’eau et on verse l’eau dans des bouteilles de façon à les remplir à moitié.

On remplit ensuite les bouteilles avec du brandy pour mieux conserver les remèdes.

Ces bouteilles sont des remèdes de réserve, on ne les utilise pas directement pour donner des doses.

Quelques gouttes de ces bouteilles sont mises dans un autre flacon qu’on utilise pour traiter le patient. Ainsi, les remèdes de réserve prévoient une provision considérable.

Les provisions des pharmaciens devraient être utilisées de la même façon.

Les remèdes suivants ont été préparés selon cette méthode: Aigremoine, Centaurée, Plumbago, Chicorée, Clématite, Gentiane, Ajonc, Bruyère, Impatience, Mimulus, Chêne, Olivier, Hélianthème, Eau de Roche, Scléranthe, Avoine Sauvage, Vervaine, Vigne, Violette d’Eau, Marronnier Blanc.

à propos d’Eau de Roche.

Depuis longue date, il est connu que certaines eaux de puits ou de source ont un pouvoir de guérison sur quelques gens et les dites sources sont devenues renommées pour cette propriété. Tout puits ou source renommé pour son pouvoir de guérison et qui est resté libre en son état naturel sans être transformé en sanctuaire, peut être utilisé


LA MÉTHODE DE L’ÉBULLITION

Les autres remèdes ont été préparés par ébullition comme ceci:

Les plantes en question, comme je vais décrire, ont été mises à bouillir pendant une demi-heure dans de l’eau pure et propre.

Le liquide a été filtré et versé dans des bouteilles pour les remplir à moitié.

Une fois refroidi, du Brandy a été ajouté comme agent conservateur, remplissant les bouteilles.

Bourgeon de Marronnier : Pour ce remède, on cueille les bourgeons du marronnier blanc, juste avant que les feuilles s’ouvrent.

Pour d’autres plantes, il convient d’utiliser les fleurs avec des petits morceaux de tige ou de pédoncule et, s’il y en a, de jeunes feuilles fraiches.

Tous les remèdes en question se trouvent en l’état sauvage dans les Iles Britanniques, à l’exception de Vigne, Olivier et Plumbago, alors que certains sont originaires de pays allant du centre et du sud de l’Europe jusqu’au nord de l’Inde et au Tibet.

Voici les noms des remèdes avec leur nom botanique (Nom Latin moderne):

*AGRIMONY : Agrimonia eupatoria

ASPEN : Populus Tremula

BEECH : Fagus Sylvatica

*CENTAURY : Centaurium umbellatum

*CERATO : Ceratostigma willmottianum

CHERRY PLUM : Prunus Cerasifera

CHESTNUT BUD : Æsculus Hippocastanum

*CHICORY : Cichorium Intybus

*CLEMATIS : Clematis Vitalba

CRAB APPLE : Malus sylvestris

ELM : Ulmus procera

*GENTIAN : Gentiana Amarella

GORSE : Ulex Europæus

HEATHER : Calluna Vulgaris

HOLLY : Ilex Aquifolium

HONEYSUCKLE : Lonicera Caprifolium

HORNBEAM : Carpinus Betulus

*IMPATIENS : Impatiens glandulifera

LARCH : Larix decidua

*MIMULUS : Mimulus guttatus

MUSTARD : Sinapis Arvensis

OAK : Quercus robur

OLIVE : Olea Europæa

PINE : Pinus Sylvestris

RED CHESTNUT : Æsculus Carnea

*ROCK ROSE : Helianthemum nummularium

ROCK WATER..

*SCLERANTHUS : Scleranthus Annuus

STAR OF BETHLÉEM : Ornithogalum Umbellatum

SWEET CHESTNUT :
Castanea sativa

*VERVAIN : Verbena Officinalis

VINE : Vitis Vinifera

WALNUT : Juglans Regia

*WATER VIOLET : Hottonia Palustris

WHITE CHESTNUT : Æsculus Hippocastanum

WILD OAT : Bromus ramosus

WILD ROSE : Rosa Canina

WILLOW : Salix Vitellina

Et puissions-nous toujours avoir le cœur joyeux et reconnaissant envers le Grand Créateur de toutes les choses qui dans Son Amour pour nous a placé les plantes dans les champs pour notre guérison.

Edward Bach

Catégories : Blog BD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *